Joseph

sweethearts
"which way to love?"
"why doesn't he stop?"
"USA map"
"united we stand"
"sugar"
"love gum"
"money success fame glamour"
"pelican"
"romance"
"too young to wait"
"success fame glamour"
"coca-cola los angeles"
"keep your magic"
"Mickey impossible?"
"ice cream"
"hope"
"hope femme"
"hope dream"
"hula / ginger ale"
"coney island"
"desire"
"femme oiseau"

Né à Paris en 1974, l'artiste Pop-Art JOSEPH célèbre l'humour et la superficialité tout en dénonçant l'ère de la consommation. Ces œuvres colorées, qui leur donnent un look rétro, s'inspirent de la publicité, des bandes dessinées ou des capsules en étain, symboles de l'univers pop de notre société, que l'artiste célèbre sous toutes ses formes.

 

La surface laquée de ses œuvres rappelle les panneaux d'affichage émaillés de la première moitié du XXe siècle. Une finition qui met en valeur un monde idéal, un rêve américain dans lequel des femmes toujours belles et des hommes qui sourient toujours sont piégés dans une couche de résine et d'époxy figés dans un léger reflet d'eux-mêmes, une pâle copie d'une copie : la vie qui imite l'art qui imite la vie.

 

Joseph s'inspire visuellement des symboles de la société de consommation, mais va au-delà. Sur la base de l'observation d'une population qui n'est jamais satisfaite et assoiffée de changements et de possibilités, il construit des œuvres modulaires composées de panneaux interconnectés qui sont déconstruits et reconstruits selon leurs souhaits.

 

Joseph amène le Pop-Art à sa conclusion logique : une forme d'art dans laquelle le consommateur prend sa place aux côtés de l'artiste dans le processus de création.